Bienvenue sur mon blog

Pause sur le blog, mais la vie continue !
23 mars, 2011, 17:06
Classé dans : Mes enfants,Vie quotidienne

Oui nous sommes toujours là, et non, notre vie n’est pas en mode pause, comme peut l’être le blog!

Et même, loin de là!
Alors d’abord, il y a ce tout petit, niché au creux de moi, dont la présence encore discrète n’en est pas moins épuisante!
Remplie de bonheur, mais vidée d’énergie!
Et je ne peux même pas dire « vivement septembre » car je doute qu’une fois né(e), ce petit bout me laissera la possibilité de récupérer un peu :D
p1020481.jpg
Number 3, arrivée prévue début septembre!

Nous sommes bien sur enchantés, même si l’annonce de la présence de ce petit être humain à coïncidé avec l’annonce du licenciement de mon mari…
Mélange de joie et d’incertitude, de craintes pour l’avenir et de remise en question de notre choix de vie.
Mon cher et tendre a donc décidé de créer sa boîte, histoire que le double défi soit à la hauteur, hein! parce que ça manquait un peu! Et nous gardons confiance, parce que la vie est belle et riche en surprises !

Heureusement, mes puces grandissent, m’aident bien et sont étonnamment autonomes!
Et c’est toujours un plaisir que de les voir gagner en assurance, se satisfaire de pouvoir participer toujours plus, prendre des initiatives.

Lys, notamment, veut toujours faire toute seule.
A 16 mois, elle tente de s’habiller et se déshabiller (sans grand succès…), de se servir seule son lait ou son chocolat, de préparer mes tartines en mettant la confiture. Elle aime choisir ses cd, les mettre dans le poste, mettre la musique en route.
Très sure d’elle, elle se promène depuis des semaines avec le marche pied qui lui permet de gagner les centimètres qui lui manquent souvent pour accéder au niveau voulu! Depuis quelques jours, j’observe que lorsqu’elle trouve un papier, emballage, mouchoir, elle va le ramasser et le mettre à la poubelle. Evidemment, il n’en traine pas très souvent ; alors hier, elle a déballé un mode d’emploi resté sous plastique, remis le mode d’emploi à sa place et jeter l’emballage!
Elle aime aider à vider le lave-vaisselle, se lave seule en partie, sort son manteau et ses chaussures quand elle veut sortir, etc.
Elle tète encore plusieurs fois par nuit (mais j’essaye de la sevrer), est très affecteuse, est capable de faire des colères gigantesques et se fiche bien de mes demandes !
C’est une grimpeuse qui me donne parfois des sueurs froides ; côté moteur, elle n’est pas en retard!
Côté langage, elle prend un peu son temps alors que Pomme était bien pressée (elle parlait avant de marcher!) ; j’ai donc parfois tendance à trouver le temps long, oubliant qu’à son jeune âge, les différences d’un bébé à l’autre peuvent être impressionnantes! D’autant plus que quand même, elle a déjà de nombreux mots à son actif.

03marsmedium.jpg
Séance vidage de lave-vaisselle à la chaine…

Pomme fait aussi de chouettes progrès.
Si elle me voit préparer le repas, elle viendra spontanément mettre les assiettes ; je retrouve parfois mon téléphone branché au chargeur après qu’elle s’en soit servi pour regarder des photos et qu’elle ait constaté qu’il n’y a qu’un seul trait ; bref, elle prend beaucoup d’initiatives, et est très attentionnée!
Cependant, ça doit être une question d’âge, mais je la trouve un peu difficile en ce moment. Exigences, négociations, refus, questionnements incessants, colères ; je m’efforce de garder patience, de comprendre les raisons de chaque « crise », de l’accompagner lorsqu’elle semble prisonnière de ses émotions, mais ça n’est pas toujours facile de rester calme, surtout lorsque certaines formes de violence sont exercées sur sa soeur. Il peut s’agir parfois de gestes déplacés mais le plus souvent, c’est une violence physique, des cris pour lui faire peur, des ordres qu’elle lui hurle…
Bref, la joie de la gestion des fratries! Même si dans l’ensemble, elles partagent plus de joies et de rires que de pleurs! Ouf!
Côté activités, j’ai pour le moment mis un peu de côté la pédagogie Montessori. Une de mes amies ayant offert un cahier d’activités à Pomme, j’ai pu constater qu’elle apprécié vraiment ce type de support. Et comme elle boude un peu la vie pratique mise à sa disposition, je me suis résolue à imprimer quelques fiches à droite à gauche. Grand succès, même si je ne trouve pas ça très intéressant, tant au niveau des progressions (complètement aléatoire, puisque j’imprime un peu au hasard) qu’au niveau contenu…

pommemarsmedium.jpg
Non, non, je n’ai pas mis le dessin à l’envers… elle dessine la plupart de ses bonshommes la tête en bas…

Voilà pour les nouvelles. Et j’essaierai de passer plus souvent poster ici.
En attendant, je lis! Des blogs rassurants de mamans de fratries rapprochées et qui s’en sortent avec l’IEF!
Parce qu’avec 3 enfants de moins de 4 ans, c’est certain, ça va être sportif! :D



Petit à petit, du confort au nid…
8 janvier, 2011, 23:06
Classé dans : Vie quotidienne

Notre appartement prend forme et nous voilà enfin avec le sentiment d’être chez nous.
Ca et là, les petits objets prennent place. Et certains nouveaux deviennent indispensables!

C’est le cas du marche-pied suédois que Pomme et Lys ne lâchent plus!
Ce qui nous a d’ailleurs valu quelques frayeurs, Lys ayant nettement plus de facilité pour y monter que pour en descendre!

brossagedentssmall.jpg
Malheureusement, les choses avancent moins vite que prévues.
Les étagères que je pensais utiliser pour installer le matériel Montessori sont toujours dans la cuisine, les plateaux d’activités sont donc pour la plupart inaccessibles, et la situation risque de durer car nous hésitons à équiper ladite cuisine.
En effet, une nouvelle ( que nous appèlerons « charrette » et qui concernerait le poste de mon mari) nous laisse penser qu’un nouveau déménagement n’est pas à exclure en 2011… Les semaines à venir nous en dirons plus. Patience…



E122, ou comment une coccinelle peut perturber l’attention des enfants!
25 novembre, 2010, 16:06
Classé dans : Regard sur la societe,Vie quotidienne

Je les voyais sur des blogs, sur des forums. J’avais déjà testé avec une tortue (1 an de Pomme) et un lapin (2 ans).
J’avais décidé d’aller plus loin pour le premier anniversaire de Lys. J’ai eu envie de lui faire un gâteau rigolo et j’ai jeté mon dévolu sur une petite coccinelle.

Parmi les ingrédients, il en est un que je n’avais jamais utilisé : les colorants alimentaires.
Je les savais chimiques de synthèse, je les devinais pas très bons pour la santé, mais on en consomme régulièrement car ils sont présents dans l’alimentation industrielle (essentiellement dans les conserves, les confiseries, les boissons, mais aussi dans la charcuterie -pour rendre le jambon plus conforme à l’image rose qu’on en a…-, les fruits et légumes, les matières grasses et le sucre.)
Bref, je ne me suis pas méfiée.

Me voilà donc avec ces petits flacons grâce auxquels ma pâte d’amande sera rouge et non blanche.

Arrivée à la maison, je me mets au travail.
Quel plaisir la pâtisserie!
J’aime cuisiner avec les filles mais j’aime aussi cuisiner seule, au calme en profitant des siestes, surtout lorsqu’il s’agit d’une surprise pour un anniversaire…
Au moment de colorer ma pâte d’amande, je lis machinalement ce qui est écrit en petit au dos.
Et là… stupeur…

p1010791small2.jpg

Je file sur le net vérifier ce que je n’arrive pas à croire.
Horreur! Le E122, le colorant dont j’ai besoin, est bien l’un des nombreux additifs alimentaires à éviter…
Bien sur, il y a pire… le colorant rouge E123 par exemple, reconnu comme cancérigène et allergène, interdit en France mais autorisé dans le caviar!!!
J’apprends également qu’en l’absence de rigueur scientifique dans les études, l’EFSA n’applique pas le principe de précaution !
Je lis aussi que des études montrent une diminution des problèmes de discipline et une amélioration des résultats scolaires lorsque les ingrédients artificiels sont supprimés des cantines scolaires…
Tout ça, je le savais mais ne voulait pas l’entendre. Il a fallu que ça soit écrit noir sur blanc directement sur l’emballage pour que j’en prenne conscience.
Encore un argument pour apprendre à manger plus sainement…

En attendant, je fais quoi de cette coccinelle???
Je décide de la finir mais aucun de nous n’a goûté à la pâte d’amande et à la noix de coco colorées.
Nous nous sommes contenté de manger l’intérieur et les parties en chocolat, et c’était délicieux !

p1010781small.jpg



Travail à la chaine
10 novembre, 2010, 13:04
Classé dans : 12-18 mois,18-24 mois,2-3 ans,3-5 ans,Vie quotidienne

Ou comment transformer la corvée de patates en moment de pur plaisir!

Maman à l’épluchage, Pomme au découpage, Lys au transvasement!

Plus long, plus « sportif » (car il faut rester vigilant à chaque minute), c’est pourtant nettement plus plaisant pour tout le monde!

p1010741small.jpg



Vous avez du courrier!
9 novembre, 2010, 14:59
Classé dans : 2-3 ans,3-5 ans,Au jour le jour,Vie quotidienne

Il est essentiel à nos yeux que nos filles aient des liens avec leurs grands-parents, oncles et tantes, cousins et cousines, parrains et marraines. Personne n’habite dans notre région. Et il n’est pas facile pour Pomme de s’y retrouver, d’autant que nous sommes tous les deux issus de fratries nombreuses.
Nous lui montrons régulièrement des photos, nous avons souvent nos proches au téléphone mais cela reste bien difficile pour elle.

Pour rendre plus concret le lien, Pomme envoie désormais de temps en temps du courrier. Et il arrive même qu’on lui réponde!
Elle choisit d’abord la personne à qui elle veut écrire. Il faudra que je lui fasse une page spéciale avec les photos et noms de chacun. Après le déménagement!
Pendant qu’elle dessine écrit, je note l’adresse. Là aussi, je pourrais rendre les choses plus accessibles en imprimant les adresses sur des étiquettes associées aux photos.
Ensemble, nous plions le dessin la lettre et la glissons dans l’enveloppe. Pomme colle le timbre et c’est parti pour une petit promenade.
Grand chance : un petit muret juste sous la boite aux lettres permet à Pomme de poster elle même son courrier.

courriersmall.jpg



Ca s’arrose!
18 octobre, 2010, 21:44
Classé dans : 2-3 ans,3-5 ans,Vie quotidienne

En attendant notre « terrasse »-que nous appellerons plus modestement balcon vu sa taille- où nous avons bien l’intention de faire pousser quelques légumes, Pomme s’occupe des plantes vertes décoratives que nous avons à la maison.

Arrosage, dépoussiérage, ses gestes sont précis et appliqués.
Elle est ravie d’accomplir cette tâche toute seule.
Les plantes ne risquent pas d’avoir soif!

p1010491small.jpg



Une tarte d’été
22 août, 2010, 15:11
Classé dans : 2-3 ans,3-5 ans,Vie quotidienne

Pomme boudait un peu la cuisine ces derniers temps (et d’ailleurs l’ensemble des tâches de la maison) .
Elle s’est bien rattrapée et on s’est régalé!
Au menu, tarte courgette-tomate-chèvre, recouverte d’un peu d’emmental rapé et d’herbes de provence.
Je reste bien évidemment très vigilante lorsqu’elle utilise des outils, mais je trouve qu’elle est de plus en plus autonome dans leur utilisation et qu’elle se débrouille plutôt bien pour son âge!

cuisinemedium.jpg
(contrairement à ce que les photos peuvent laisser croire, elle manipule rarement seule le « couteau qui coupe »)

La cuisine est vraiment une activité riche, quand on prend le temps de s’y mettre.
Odeurs, textures, couleurs, manipulation d’outils, succession d’étapes et satisfaction à la dégustation!



Fan des chaises évolutives!

Alors, j’en parle…

Il y a quelques semaines encore, Lys mangeait dans une chaise haute classique, en bois, avec une jolie tablette et un confortable coussin réducteur.
Dans le même temps, Pomme était à table sur une chaise semblable aux nôtres, sur laquelle nous avions posé un réhausseur pour qu’elle soit à bonne hauteur.
Habituée à ce système, je n’en étais pas pleinement satisfaite.
La tablette mettait un écart entre Lys et nous, rendant difficiles les repas que nous prenons toujours en famille.
Pomme n’était pas bien assise, bougeait beaucoup, avait même fait un jour une jolie chute.

Ca, c’était avant.
Du temps où je voyais les chaises évolutives comme un gadget de plus.

Et puis une de mes amies a acheté deux chaises tripp trapp.
Au départ, j’étais dubitative. Comment cette amie, d’ordinaire si raisonnable, pouvait mettre ce prix là dans un objet aussi inutile?
J’avais du louper quelque chose! Je me suis donc penchée sur le sujet, et je suis alors tombée sur une vidéo, et, à croire qu’elle est bien faite, j’ai craqué!
J’ai encore plus craqué lorsqu’en visite chez cette amie, mes puces ont eu l’occasion de tester!

Il me fallait des chaises évolutives!

Bon, comme il m’en fallait 2, le calcul fut vite fait! A 170 euros la tripp trapp + le kit bébé à 49 + le coussin à 45  + le harnais à 30, on dépassait les 400 euros… Impossible à faire rentrer dans mon budget « caprices »!

Je me suis donc rabattu sur une solution plus raisonnable et j’ai opté pour la Hauck.
C’est d’ailleurs son prix (49,99 euros, kit bébé inclus) qui m’a permis de prendre en plus la draisienne les frais de port chez Skandic étant offerts à partir de 100 euros, et avec deux chaises, j’en avais pour … 99,98 euros!

Une fois reçues, et montées, notre vie a changé!

p1000230medium.jpg
Lys, 26 juillet

Lys participe plus activement au repas familial.
Pomme n’a plus les pieds qui balancent dans le vide. Elle bouge moins à table. Et son dos est sans doute moins malmené.
Lorsque nous cuisinons, elle peut se mettre debout sur la tablette inférieure et ainsi être mieux installée pour tourner, verser, pétrir, mélanger.

Sans compter le gain de place dans la cuisine qui fait « plus nette ».

Une grosse déception que j’aurai pu anticiper en observant mieux la photo du modèle que j’ai choisi : le système de réglage des tablettes, contrairement aux autres chaises évolutives, ne va pas jusqu’en bas, et loin de là! Il y a un écart de 20 bons centimètres avec la barre d’en dessous qui peut servir de repose pieds quand ceux ci ne touchent pas encore par terre.
Je savais que ça n’irait pas jusqu’à l’âge adulte (prévue jusqu’à 10 ans/40kg), mais je pense que vers 5 ans environ, Pomme sera à nouveau mal assise…
Evolutive oui, mais dans une moindre mesure donc.

En attendant, nous savourons ce plaisir simple d’être tous confortablement assis autour d’une même table!



Jouer à … ranger!
21 juillet, 2010, 23:58
Classé dans : 18-24 mois,2-3 ans,3-5 ans,Au jour le jour,Jouets,Vie quotidienne

Mais non, ça n’est pas une blague!
Ranger est devenu un jeu chez nous…
Du moins ranger les jouets… il n’est pas question ici de mes papiers ou de mes vêtements!

J’en avais déjà un peu parlé mais voici plus de détails sur nos secrets!

- on vire les trois quarts des jouets! Et on les planque dans des caisses. Ca fait tout ça de moins à ranger! Parce que même si ranger devient un jeu, il ne faut pas que ça soit un jeu trop long!
Accessoirement, ça permet également de faire un roulement. Régulièrement, on ressort quelques jouets, on en range d’autres.
Pomme a davantage de plaisir à retrouver un jouet un peu oublié qu’à recevoir un jouet nouveau ; j’imagine qu’elle se remémore les joies déjà procurées par ce jouet auparavant.

- une place pour chaque jouet! Ca ne parait pas très innovateur comme concept, et pourtant, c’est là que réside le principal secret !
A condition cependant que l’enfant connaisse la place des jouets!
Et là, vous allez le trouver beaucoup moins amusant mon jeu… L’idéal, pour que l’enfant puisse identifier la place de chaque objet, c’est de lui indiquer par une image, un pictogramme, une photo. J’ai donc pris en photo chaque jouet et fixé l’image plastifiée à l’aide de « pâte à fixe ».
Vous vous dites que c’est de la folie de faire ça? Vous avez raison… La première fois, c’est long et fastidieux. Prendre en photo un jouet après l’autre. Ajouter le nom du jouet (éventuellement). Imprimer. Découper. Plastifier. Re-découper. Fixer. Prévoyez une bonne journée.
Mais une fois fini, quel bonheur! et quel temps gagné! Vous n’aurez plus à vous battre pour que l’ordre règne! Et quel plaisir pour les enfants que d’être autonome dans le rangement!
p1160431medium.jpg
Tout en haut, les caisses dans lesquelles sont stockées les jouets inutilisés.
Sur l’étagère d’en dessous, inaccessible pour Pomme car trop haute, sont disposés des jouets qui décorent.
Ensuite viennent des jouets de « grands » (Pomme y accède avec le marche pied), puis de « moyens » (au moment de la photo, le jouet de droite était utilisé) et tout en bas, les jouets pour bébé (c’est à dire pour Lys qui peut désormais y accéder) : doudous, petits coussins, cubes en mousse, hochets divers, panière à trésors, petites voitures.
Sur la droite, une petite étagère à bacs (eux aussi « étiquettés ») permet de trier les jouets qui fonctionnent avec des petits éléments ; on aperçoit les bacs de légos, accessoires de poupée et playmo 1-2-3.
p1160424medium.jpg

- Une règle qu’on essaie de faire respecter : quand on a fini de jouer à un jeu, on le range.
Bon, ça n’est pas toujours évident, mais ça vient!

Et c’est ainsi que pendant plusieurs mois, je n’ai quasiment jamais eu à ranger!

Oui mais voilà, tout se gâte quand on a un bébé de 8 mois dont les jeux préférés sont de mélanger les boites de puzzles de sa soeur, de vider les livres de l’étagère, d’éparpiller les petits coussins dans toute la pièce, etc.
Mais tout n’est pas la faute de Lys! Avant que mon bébé calme ne se transforme en tornade, il m’est arrivé d’avoir la salle de jeux sens dessus dessous, notamment après le passage d’enfants n’ayant pas les mêmes habitudes que Pomme.
Et même sans la présence de ces enfants, Pomme est loin d’être la parfaite petite fille sage, appliquée et ordonnée qui apparait dans ce blog! Parfois, plusieurs jeux sont sortis, étalés aux quatre coins de la pièce.
Et c’est alors qu’on est dans les meilleures conditions pour « jouer à ranger! »
L’inconvénient avantage de ce jeu, c’est qu’il nécessite ma présence nous permet de jouer ensemble.
En effet, si je dis à Pomme « Va ranger la salle de jeux », et même si j’ajoute un « s’il te plait », que je le tourne d’une manière moins directive « il serait plaisant que tu ais envie de ranger la salle de jeux », rien ne se passera. Au mieux, elle ira jeter un oeil, mais devant l’ampleur de la tâche, elle ne saura même pas par où commencer!
Alors, je joue avec elle.
« Derrière toi, il y a un petit coussin bleu en éponge. Il va dans la caisse des coussins »
« A côté de la chaise haute des poupées, il y a le cheval des playmo. Tu le trouves? »
« A droite de ton pied, tu trouveras la boule rouge qui va sur la tour. »
Jeu d’écoute, d’observation, de tris ; jeu de loto grandeur nature au moment de remettre sur l’étagère (surtout quand un roulement vient d’être effectué et que Pomme n’a pas encore mémorisé la place de chaque jouet) ; jeu à variantes multiples pour les plus grands (tu brûles/tu refroidis, inversion des rôles, temps limité pour trouver un objet, etc.) ; jeu de coopération.
Bref, un jeu complet et … utile!



Les repas

Je dois avoir un spécimen, Pomme mange de tout. Pire que ça, elle préfère les haricots verts aux frites, les yahourts nature aux crèmes au chocolat… Si je lui demande ce qu’elle souhaite qu’on prépare pour le déjeuner, elle me répond « des carottes » ou « des poivrons » sans que cela ne me surprenne. Les repas ne sont pourtant pas un moment aussi agréable que je le souhaiterais, ma Pomme mangeant de tout mais en toute petite quantité. Nous insistons souvent pour qu’elle accepte de manger une deuxième cuillérée de pâtes et nous ne comprenons pas par quel miracle elle est aussi en forme en mangeant si peu!

Je pense que ses gouts alimentaires ne sont pas liés à l’éducation qu’elle reçoit. Notre rôle s’étant résumé à éveiller son intérêt pour les différents aliments.
Les courses, que d’autres voient comme une corvée, sont pour nous une merveilleuse occasion de découvrir la vie.En rentrant, nous rangeons ensemble et parfois, faisons des bouquets de fruits ou de légumes pour égayer la cuisine.
Nous les manipulons, les nommons, les touchons, les sentons. En cuisinant, nous les goûtons.  p1140934medium.jpg
Pomme n’a presque jamais mangé de petits pots du commerce. Je trouve qu’ils sont souvent fades et j’aurai bien du mal à en distinguer la saveur si je faisais un test de reconnaissance à l’aveugle.

Je croyais lui avoir proposer de goûter systématiquement ce que nous mettons dans nos assiettes, quand une petite voix, hier, m’a fait remarquer un oubli : « Maman, la moutarde s’il te plait » Avec une grande concentration, elle s’est appliquée à tremper chaque morceau de viande dans la sauce dijonnaise et s’est régalée!

Du côté de Lys, qui vient d’avoir 6 mois – je ne comprends même pas comment c’est possible! elle est née hier!- nous commençons très doucement la diversification! Contrairement aux bébés de son âge, qui pour la plupart se voient proposer des purées mixées au maximum à la cuillère, nous donnons à Lys des morceaux et de la laissons se débrouiller avec!
Cette pratique me semble logique, normale, naturelle.
Ca s’appelle la diversification menée par l’enfant ou DME. Vous pourrez en apprendre plus en découvrant ce site très complet.
Pommes, carottes, bananes, brocolis. Nous n’en sommes qu’au tout début. Mais Lys semble ravie et fière!

dme.jpg


123

Titoine |
bonjour |
mazarine80 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal de bord de Paul-...
| Céline, organisation de mar...
| marieetolivier