Bienvenue sur mon blog

Les repas : préparer et déguster!

Quel lieu riche en découverte et en apprentissage! Il y a tant à y faire!
Saveurs, odeurs, manipulations. On fait des maths en comptant des pommes de terre ou en comparant des quantités, du vocabulaire en manipulant les ingrédients, on exerce la motricité fine en utilisant les outils.
Mais surtout, on passe des moments de grande complicité, dont Pomme raffole!
Elle est de plus en plus autonome dans ses tâches. Ce matin, elle a coupé les légumes à la perfection! Bien que j’ai l’habitude de la voir faire, elle m’impressionne toujours autant, du haut de ses deux ans et demi!
http://www.dailymotion.com/video/xf5kzb
Je me permets de rappeler qu’il convient d’être vigilant lorsqu’on laisse l’enfant manipuler des objets pouvant les blesser! Pomme a d’abord utilisé des couteaux moins dangereux pour couper des  fruits ou légumes plus mous (banane, par exemple).

Lys semble prendre exemple sur sa grande soeur pour ce qui est de l’utilisation des couverts. Lors des repas, elle ne veut plus qu’on l’aide à manger. Quand il s’agit de morceaux, pas de problème, elle les prends avec les doigts. Mais quand il s’agit de purée ou bouillie, elle utilise sa cuillère et en met un peu partout… Mais quelle fierté d’y arriver seule! Depuis quelques jours, suite à une suggestion de Eve, je lui donne une fourchette. Elle ne parvient pas encore à piquer les morceaux et cela reste plus facile avec les mains mais elle s’entraine!
J’essaye de servir le repas dans un plat au milieu pour que Pomme puisse se servir seule. En théorie, elle prend ce qu’elle pense être capable de manger. En pratique, l’assiette est rarement finie…

repasmedium.jpg



Le sens oublié : l’odorat
16 avril, 2010, 14:21
Classé dans : 0-6 mois,Sensoriel : sentir

Contrairement à la vue, l’odorat est très développé chez le nouveau-né qui est capable de reconnaître sa maman à l’odeur. Certaines études montrent que ce sens est plus affiné chez le tout petit que chez l’adulte. En effet, notre mode de vie moderne ne nécessite plus d’avoir recours à l’odorat pour survivre, et nous perdons probablement en partie la capacité de reconnaître les odeurs!

Il nous est pourtant venu naturellement d’éveiller nos filles aux odeurs dès le plus jeune  âge. Pomme avait 3 mois lorsqu’à table, chez son arrière grand-mère, nous parlions des différents aliments que nous mangions, en lui faisant fréquemment sentir. Je revois le regard amusé de l’aïeule, n’en comprenant pas du tout l’intérêt. Elle ne comprenait pas non plus que notre bébé soit à table avec nous plutôt que dans un transat à l’écart.

Et nous faisons de même avec notre deuxième. Sur nos genoux lors des repas, elle participe ainsi à la vie de famille. Et régulièrement, nous lui faisons sentir les aliments. On remarque déjà quelles odeurs l’attirent, on voit son intérêt grandissant pour les aliments dont la découverte se fera bientôt par le goût! Goût qu’elle connait déjà puisque le lait qu’elle boit s’imprègne de la saveur de ce que je mange!

p1140030medium.jpg


Titoine |
bonjour |
mazarine80 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal de bord de Paul-...
| Céline, organisation de mar...
| marieetolivier