Bienvenue sur mon blog

Encastrements
2 novembre, 2010, 16:07
Classé dans : 12-18 mois,6-12 mois,Jouets,Materiel,Montessori,Motricite fine

J’avais l’intention de faire un beau billet parlant d’un matériel que je n’avais pas et que j’aurai aimé pouvoir proposer à Lys, 11 mois.
puzzlecarre.jpg
Je pensais en profiter pour parler de l’importance de ne présenter qu’une seule difficulté en même temps, et du regret que j’avais de n’avoir qu’un puzzle de 3 formes impliquant 2 difficultés : l’encastrement ET la reconnaissance de formes.
p1010518small.jpg
19 octobre

Je pensais dire que la progression logique pour ces premiers encastrements me semblait être : d’abord le rond (de très loin le plus facile), puis le carré, puis le triangle équilatéral. Et s’il y avait eu un rectangle, il serait arrivé ensuite.
Et j’aurai pu expliquer que selon moi, plus il faut tourner la forme pour arriver au même visuel (le carré tourné de 90 degrés sera à nouveau le même carré visuellement, alors qu’il faudra 120 degrés pour le triangle équilatéral et 180 pour le rectangle, 360 pour un trapèze, etc.), plus la pièce est difficile à mettre pour un bébé.

Et alors que je proposais à Lys l’encastrement des 3 formes (grand succès quelques jours, vite délaissé au profit de la maison de forme Berchet), la voilà qui d’un coup a compris le truc et s’est mise à encastrer, encastrer, encastrer : cylindres en plastiques, cubes creux en carton, bonshommes de formes, que j’aurais imaginé trop difficiles à encastrer à son âge! p1010570.jpg
25 octobre
Je dois dire que j’ai été impressionnée par le développement de sa motricité fine. Elle parvient par exemple à manger son yaourt presque correctement ou à empiler 4 ou 5 cubes.
p1010566small.jpg
Pour le plaisir ! 24 octobre

On a beau observer l’enfant, essayer de lui proposer des choses qui soient dans ses centres d’intérêt, mettre à sa disposition du matériel correspondant à son niveau de développement, il nous arrive d’être surpris parfois devant la vitesse à laquelle certaines étapes sont survolées.

J’ai souvent eu le problème avec Pomme. Je l’observe et tâche de lui présenter les activités adéquates. En quelques manipulations, elle les maitrise et ne s’y intéresse plus. J’ai alors l’impression de lui avoir proposé l’activité trop tard.
Et ça m’amuse d’entendre des personnes extérieures me dire que je la pousse ou la stimule trop alors qu’au quotidien, j’ai plutôt l’impression de lui courir après!

Et ces jours ci, j’ai ce même sentiment avec Lys. Mais bien évidemment, c’est avant tout un sentiment de satisfaction de la voir si bien grandir qui prime!

http://www.dailymotion.com/video/xfho52
vidéo faite par son papa, en mon absence, et il est  tout aussi gaga que moi! Pour voir la vidéo dans le bon sens… tournez votre écran?:D



Animaux à lacer
6 octobre, 2010, 22:20
Classé dans : 2-3 ans,3-5 ans,Jouets,Motricite fine

Encore un coup de chance en vide-grenier où j’ai pu dénicher pour un petit euro ce coffret Vilac d’animaux à lacer.

Et Pomme, appliquée, s’est régalée lors de sa première découverte cet après-midi!

10octobremedium.jpg

Pour le moment, elle a bien compris qu’il fallait repiquer le fil sur la même face que là où il était sorti, mais ensuite, les trous sont un peu partout, donc pas d’ordre logique.

Une très belle activité!



Jouets de bébé – 2 : jouer avec tout et rien
23 août, 2010, 15:27
Classé dans : 12-18 mois,6-12 mois,Jouets

Constat fréquent chez les parents, le jeune enfant préfère les objets usuels aux jouets qu’on met à sa disposition.
Et souvent, cela ne plait pas. Une fois de plus, ça risque de casser, d’être abimé, de le blesser, c’est pas « aux normes », il est trop petit, c’est à maman, etc.

Au contraire, je trouve ça bien plus simple! et plutôt économique!
Voilà donc par exemple quelques objets que Lys peut observer et manipuler à sa guise :

- des anneaux à rideaux.
Achetés chez L. M…in, 1,50 euro les 10.
Au départ, Lys s’en est servi pour s’entrainer à attraper, puis les passer d’une main à l’autre.
Ils ont aussi fait office d’anneaux de dentition.
Actuellement, ils sont disposés sur une tige verticale fixée à une base (empruntée à un autre jeu).
Jusqu’à aujourd’hui, Lys les enlevait essentiellement ; depuis ce matin, elle a découvert qu’elle pouvait les remettre!anneaux.jpg

-deux morceaux de bois qu’elle tape l’un contre l’autre. Trouvés dans le placard de bricolage…
Budget 0 euro et grand succès!

-des petites panières d’objets usuels.
L’une avec des objets de la cuisine (petite assiette, cuillère en bois, couvercle de bocal, petite cuillère, coquetier, spatule en plastique, etc.), l’autre avec des objets de la salle de bain (brosse de bébé, gant de toilette, porte savon, gel douche vide, etc.), une autre encore avec des objets du bureau (bobine de fil – oui, je cous sur le bureau…-, double décimètre, stylo 4 couleurs fermé, grosse gomme, boite bien fermée et scotchée d’épingles de sureté, etc.)
Budget 0 euro.
Lys m’a étonnée en prenant une assiette pour donner à manger à la poupée! Probablement un hasard, mais c’était très mignon!
objetscuisine.jpg

-téléphone portable, un vrai, dont on ne se sert plus… Pas très écolo, certes, avec ces composants électroniques et plastiques, mais elle aime. Quoi qu’ellz continue de préférer les notres qui s’allument quand on appuie sur les boutons…

-les chaises de la salle à manger. Tellement amusantes pour se mettre debout et se déplacer en les poussant, rendant complètement inutile l’achat d’un pousseur spécial pour bébé!

Bien sur, les filles ont aussi des vrais jouets.
Lys apprécie sa petite balle, les petites voitures, les gros cubes en mousse et tout ce que sa soeur a en main!
Pomme aime la dinette, les poupées et leurs accessoires, les playmobils 123 et autre figurines d’animaux, mais elle semble apprécier encore davantage le fait d’enfiler mes chaussures, de mesurer (avec le mètre de bricolage comme avec celui de couture, même si bien sur elle ne sait pas lire les nombres), de faire du bricolage, d’utiliser la colle à bois plutôt que son petit tube, de prendre des photos (vive le numérique!), etc.

Bref, comme tous les parents, la phrase « On se demande bien pourquoi on leur achète des jouets!?! » me vient souvent à l’esprit en observant leurs centres d’intérêt! Je n’apporte simplement pas la même réponse que d’autres…

(Le titre de cet article fait référence à « Jouets de bébé -1″ dans lequel j’annonçais une suite… ouf! c’est fait!)



La draisienne
24 juillet, 2010, 15:58
Classé dans : 2-3 ans,3-5 ans,Jouets,Motricite globale

L’été et le soleil nous poussent dehors.
Ayant, au pied de notre appartement, une petite cour qui fait office de parking, nous avons décidé d’offrir à Pomme son premier vélo.

Faire du vélo, du vrai, du grand, nécessite deux aptitudes :
-l’équlibre ;
-le mouvement de pédalage.

Classiquement, en France, les enfants apprennent d’abord à pédaler. Sur des tricycles puis sur des petits vélos munis de stabilisateurs, les fameuses « petites roues ».
Une fois que l’enfant maitrise bien le mouvement (et tout le reste : tourner, freiner, etc.), il va demander à faire du vélo « sans les petites roues ». Parfois, il trouve seul le truc et se lance rapidement avec succès. Parfois, c’est beaucoup plus long et les papas sont mis à contribution pour courir avec le vélo et le lâcher ensuite.

Chez nos voisins d’outre-Rhin, la démarche est inversée.
Les enfants apprennent d’abord à trouver leur équilibre sur des vélos sans pédales appelés draisiennes. Une fois qu’ils ont cet équilibre, ils ont fait le plus dur! le pédalier est alors ajouté.
Cette approche semble efficace puisqu’apparement, les enfants qui apprennent ainsi peuvent faire du vélo « de grand » plus tôt. Et sans que les papas (ou mamans) n’aient à participer trop activement à cet apprentissage.

Ces vélos de marche commencent à être commercialisés en France. Décathlon en a un modèle, l’enseigne « éveil et jeux » semble convaincue et en propose plusieurs : un tout simple,  un tricylce modulable et un évolutif mais leur prix sont… peu convaincants ; les sites de vente par Internet en commercialisent en général de jolis modèles en bois ; mais on trouve également en métal à des prix abordables par exemple sur Amazon.

Pour ma part, c’est en Allemagne que j’ai commandé ce premier vélo de Pomme ; le choix étant plus vaste, j’y ai trouvé un 10″, utilisable dès 2 ans à un prix très raisonnable (c’est en réalité complètement par hasard que je suis tombée dessus et que j’ai pu le commander… mais le choix est en effet plus vaste là-bas!).
Nous l’avons reçu cette semaine et il fut aussitôt adopté par son heureuse utilisatrice!

Lors de cette première séance, le casque fut bien inutile!
J’avais lu je-ne-sais-où que parfois, les enfants préféraient au départ marcher à côté du vélo.
Pomme n’a pas hésité longtemps! Mais une fois enfourché, elle ne s’est pas assise tout de suite sur la selle.
Qu’importe, je l’ai laissé apprivoiser sa draisienne tranquillement.
Bilan de cette première séance, des petits pas hésitants, une vitesse de croisière moins rapide avec que sans vélo, un apprentissage de la maitrise du guidon dont elle a compris l’utilité et le principe, et surtout beaucoup de bonheur sur son visage!
Une petite frustration cependant, Pomme aurait voulu quitter la cour pour aller sur le trottoir. Elle a eu du mal à accepter que non, pour le moment, le vélo ne lui permettrait pas d’aller à l’extérieur.

p1000048medium.jpg



Jouer à … ranger!
21 juillet, 2010, 23:58
Classé dans : 18-24 mois,2-3 ans,3-5 ans,Au jour le jour,Jouets,Vie quotidienne

Mais non, ça n’est pas une blague!
Ranger est devenu un jeu chez nous…
Du moins ranger les jouets… il n’est pas question ici de mes papiers ou de mes vêtements!

J’en avais déjà un peu parlé mais voici plus de détails sur nos secrets!

- on vire les trois quarts des jouets! Et on les planque dans des caisses. Ca fait tout ça de moins à ranger! Parce que même si ranger devient un jeu, il ne faut pas que ça soit un jeu trop long!
Accessoirement, ça permet également de faire un roulement. Régulièrement, on ressort quelques jouets, on en range d’autres.
Pomme a davantage de plaisir à retrouver un jouet un peu oublié qu’à recevoir un jouet nouveau ; j’imagine qu’elle se remémore les joies déjà procurées par ce jouet auparavant.

- une place pour chaque jouet! Ca ne parait pas très innovateur comme concept, et pourtant, c’est là que réside le principal secret !
A condition cependant que l’enfant connaisse la place des jouets!
Et là, vous allez le trouver beaucoup moins amusant mon jeu… L’idéal, pour que l’enfant puisse identifier la place de chaque objet, c’est de lui indiquer par une image, un pictogramme, une photo. J’ai donc pris en photo chaque jouet et fixé l’image plastifiée à l’aide de « pâte à fixe ».
Vous vous dites que c’est de la folie de faire ça? Vous avez raison… La première fois, c’est long et fastidieux. Prendre en photo un jouet après l’autre. Ajouter le nom du jouet (éventuellement). Imprimer. Découper. Plastifier. Re-découper. Fixer. Prévoyez une bonne journée.
Mais une fois fini, quel bonheur! et quel temps gagné! Vous n’aurez plus à vous battre pour que l’ordre règne! Et quel plaisir pour les enfants que d’être autonome dans le rangement!
p1160431medium.jpg
Tout en haut, les caisses dans lesquelles sont stockées les jouets inutilisés.
Sur l’étagère d’en dessous, inaccessible pour Pomme car trop haute, sont disposés des jouets qui décorent.
Ensuite viennent des jouets de « grands » (Pomme y accède avec le marche pied), puis de « moyens » (au moment de la photo, le jouet de droite était utilisé) et tout en bas, les jouets pour bébé (c’est à dire pour Lys qui peut désormais y accéder) : doudous, petits coussins, cubes en mousse, hochets divers, panière à trésors, petites voitures.
Sur la droite, une petite étagère à bacs (eux aussi « étiquettés ») permet de trier les jouets qui fonctionnent avec des petits éléments ; on aperçoit les bacs de légos, accessoires de poupée et playmo 1-2-3.
p1160424medium.jpg

- Une règle qu’on essaie de faire respecter : quand on a fini de jouer à un jeu, on le range.
Bon, ça n’est pas toujours évident, mais ça vient!

Et c’est ainsi que pendant plusieurs mois, je n’ai quasiment jamais eu à ranger!

Oui mais voilà, tout se gâte quand on a un bébé de 8 mois dont les jeux préférés sont de mélanger les boites de puzzles de sa soeur, de vider les livres de l’étagère, d’éparpiller les petits coussins dans toute la pièce, etc.
Mais tout n’est pas la faute de Lys! Avant que mon bébé calme ne se transforme en tornade, il m’est arrivé d’avoir la salle de jeux sens dessus dessous, notamment après le passage d’enfants n’ayant pas les mêmes habitudes que Pomme.
Et même sans la présence de ces enfants, Pomme est loin d’être la parfaite petite fille sage, appliquée et ordonnée qui apparait dans ce blog! Parfois, plusieurs jeux sont sortis, étalés aux quatre coins de la pièce.
Et c’est alors qu’on est dans les meilleures conditions pour « jouer à ranger! »
L’inconvénient avantage de ce jeu, c’est qu’il nécessite ma présence nous permet de jouer ensemble.
En effet, si je dis à Pomme « Va ranger la salle de jeux », et même si j’ajoute un « s’il te plait », que je le tourne d’une manière moins directive « il serait plaisant que tu ais envie de ranger la salle de jeux », rien ne se passera. Au mieux, elle ira jeter un oeil, mais devant l’ampleur de la tâche, elle ne saura même pas par où commencer!
Alors, je joue avec elle.
« Derrière toi, il y a un petit coussin bleu en éponge. Il va dans la caisse des coussins »
« A côté de la chaise haute des poupées, il y a le cheval des playmo. Tu le trouves? »
« A droite de ton pied, tu trouveras la boule rouge qui va sur la tour. »
Jeu d’écoute, d’observation, de tris ; jeu de loto grandeur nature au moment de remettre sur l’étagère (surtout quand un roulement vient d’être effectué et que Pomme n’a pas encore mémorisé la place de chaque jouet) ; jeu à variantes multiples pour les plus grands (tu brûles/tu refroidis, inversion des rôles, temps limité pour trouver un objet, etc.) ; jeu de coopération.
Bref, un jeu complet et … utile!



Les petits coussins
19 juillet, 2010, 15:27
Classé dans : 6-12 mois,Jouets,sensoriel : toucher

Ca y est ! J’ai sorti pour Lys les petits coussins confectionnés il y a quelques mois!
Grand succès : elle les malmène!

Disposés dans une petite panière en tissu (trouvée chez les suédois) qu’elle se fait un plaisir de vider, elle les saisit, les observe, les malaxe, les éparpille, en prend un, le passe d’une main à l’autre, puis en prend un dans chaque main, les porte en bouche, se déplace avec, etc.
coussinsmedium.jpg

Et c’est vraiment un jouet multi-sensoriel!

coussinsbismedium.jpg



Jouets de bébé – 1
6 mai, 2010, 16:24
Classé dans : 0-6 mois,6-12 mois,Jouets

Avant tout, je m’explique sur la présence du « 1″ dans le titre : il a pour seul but de préciser qu’il y aura probablement d’autres articles sur ce sujet, il y a tant de choses à dire!

J’ai commencé à me poser la question du choix des jouets pour bébé au moment de l’arrivée de notre ainée.
Peu de temps avant sa naissance, une amie nouvellement maman, me présenta LE cadeau extraordinaire, qui lui avait été offert par une autre amie selon laquelle c’était LE truc à avoir et avec lequel son fils avait le plus joué!
k6070d10.jpg

Un sauteur qui fait en prime de la lumière et de la musique quand le bébé saute. Forcément, ça l’éclate!
Moue dubitative, justifiée par un vague « ça a l’air sympa, mais ça prend un peu de place… » et changement de sujet. J’avais besoin d’analyser mon manque d’admiration, de comprendre la répulsion ressentie intuitivement.

Pour éviter de recevoir ce type de jouets, j’avais précisé aux gens qui me demandaient des idées de cadeaux que pour des raisons environnementales, nous n’étions pas très portés sur les jouets à pile et que nous préférions le bois et le tissu que le plastique.

Un peu plus tard, alors que Pomme avait environ 10 ou 12 mois, je faisais mes courses en grande surface, et me vint l’envie d’aller au rayon jouet pour trouver un petit ballon à pousser et à faire rouler. Un truc tout simple. Je cherche, cherche, cherche, et finis par demander à un vendeur qui me propose ceci :

image3924.jpg

C’était la seule balle du rayon! Plastique dur, lumière quand ça roule, petit bonhomme qui sort, musique. La totale.

J’ai alors pris conscience que ce qui me dérangeait dans ce type de jouet était la réponse illogique à l’action de bébé.
A cet âge, ils découvrent le monde, ils observent ce qui les entourent et petit à petit, au fur et à mesure que leurs capacités motrices croissent, ils se mettent à agir sur leur environnement, observant la réponse à leur action : le bruit lié à une chute, le mouvement de l’objet poussé, etc. Ils manipulent, tapent, lancent, et découvrent ainsi les lois physiques.
Ces expériences vont modeler leur cerveau, permettant les connexions neuronales et donc le développement des compétences intellectuelles.

La réponse de l’objet « balle » qui roule quand bébé la pousse est logique, normale.
Si le même objet, en plus ou à la place de rouler, fait de la lumière et du bruit, la réponse n’est pas logique.
Perturbe-t-elle la construction du cerveau de bébé?

Lorsqu’on lit les descriptifs de ce type de jouets, on trouve des phrases comme « les lumières qui s’allument motiveront bébé ».
Et là aussi, je m’interroge.
Bien sur, bébé trouvera ça très amusant de voir de la lumière ou d’entendre de la musique et sur le moment, cela va le motiver à poursuivre son action. Mais ne vaudrait-il pas mieux éviter de renforcer extérieurement les actions de bébé afin qu’il garde intacte sa motivation intrinsèque?

Reprenons l’exemple du sauteur présenté plus haut.
Le bébé en sautant va déclencher des musiques et des lumières. Est-ce qu’il prendra le même plaisir à sauter le jour où la fonction sera désactivée? N’aurait il pas été plus judicieux de ne jamais l’activer afin que bébé prenne plaisir à sauter pour sauter?
Bon, l’exemple n’est pas très pertinent en fait! Parce qu’un bébé de 6 mois n’a pas besoin de sauter, lui qui ne sait même pas marcher!
Je recommence donc : un bébé régulièrement mis dans ce type de sauteur trouvera-t-il du plaisir à être posé au sol, allongé, et à se tourner laborieusement pour attraper un hochet en bois qui ne fait aucun bruit et aucune lumière?
Parce que ma puce de bientôt 6 mois peut rester très longtemps sur son tapis à se tourner et se contorsionner pour attraper un jouet!
p1140699medium.jpg
Quelle joie d’observer sa persévérance et sa volonté! Bref, je dévie…
Prendrait-elle le même plaisir à faire tant d’efforts si elle avait pris l’habitude que les réponses à ses gestes soient immédiates, faciles, nombreuses et stimulantes?

Je n’ai pas trouvé de réponse (à croire que je suis la seule à me poser la question) satisfaisante sur l’impact de ce type de jouets sur le cerveau en construction des bébés. Logique et motivation de l’enfant sont-elles malmenées par les jouets modernes?

J’entends d’ici les exclamations de certaines d’entre vous, pensant que le but d’un jouet est simplement l’amusement, et qu’il ne faut pas seulement voir l’aspect éducatif qui se cache derrière. Que je dois cesser de me faire des noeuds dans le mien, de cerveau, et que je dois lâcher prise! Rassurez-vous, mes filles jouent, s’amusent, et ont accès à des jeux et jouets que je n’ai pas choisi!
J’ai juste… enlevé les piles…
Et bien sur, tout est une question d’âge…



Coup de coeur : le grand atlas des petits
24 mars, 2010, 23:24
Classé dans : 2-3 ans,3-5 ans,Geographie,Jouets,Materiel,sensoriel : voir

L’été dernier, au hasard d’un vide-grenier, je suis tombée sur un livre géant.
Ayant pour souvenir que les enfants d’une classe où je travaillais dans-ma-vie-d-avant se « jetaient » sur ce type de livre à la bibliothèque, je l’ai pris sans même le feuilleter attentivement.
Comme bien des samedis, je suis revenue avec pas mal de babioles et j’ai caché ce livre afin de le ressortir plus tard.

Ma Pomme l’a trouvé ce matin, caché derrière l’armoire, et l’en a extrait. Et elle et moi avons découvert un trésor!

p1130193medium.jpg

Nous avons passé au moins une demie-heure sur la première double page : les animaux du monde répartis sur un planisphère!
En ce moment, Pomme s’intéresse beaucoup aux détails. Elle a été servie !
Elle a très vite inventé un jeu :
« C’est quoi ça? » suivi de « et il est où? »

p1130185medium.jpg

« Il est là! »

p1130188medium.jpg

L’occasion de découvrir et nommer plein de nouveaux animaux! Pomme parle maintenant de tapir et d’oryx, ce qui devrait en surprendre plus d’un :D !
Lorsqu’elle ne trouvait pas, je lui indiquais visuellement une zone de la main en disant « C’est un animal d’Afrique », par exemple. Et même si pour le moment, ça ne lui parle pas du tout, ce livre nous permettra d’aborder ces notions par le jeu!

Les autres pages représentent les différents continents , leurs monuments, leurs ressources, des éléments culturels :

p1130189medium.jpg

Des petits textes donnent des informations complémentaires : qu’est ce qu’un planisphère, quel climat trouve t on en Amérique du sud, etc.

p1130201medium.jpg
Bref, il y en a pour tous les âges! Enfin disons de 2 à 6 ans!

Deux petits regrets : il manque le nom des continents sur les pages où ils sont présentés un par un.
Et certains éléments datent un peu ; mais ça, c’est inévitable…

Voilà, nous avons découvert un trésor, je souhaitais le partager avec vous…
Malheureusement, ce livre est très difficile à se procurer. On le trouve parfois sur ebay ou leboncoin, mais ensuite, il risque d’être difficile à se faire envoyer vu sa taille. Certains bibliothèque l’abritent peut être…
Tout ça pour dire que si vous aussi vous tombez dessus par hasard, foncez!
 



Petits coussins à toucher

Immanquablement, Lys va grandir!

De jour en jour, elle attrape les objets avec une précision qui s’affine.
Dans quelques semaines, elle tiendra assise.
Dans quelques mois, son activité principale consistera à vider des panières et à en observer chaque objet.

En pensant à tout ça, et en voyant ceci article sur un site anglais :
touchtextures.gif

J’ai été inspirée!

Lisse, doux, uni, rayé, j’ai choisi une variété de chutes de tissus :

p1120963large.jpg
Et au travail!
Un gabarit en carton de 16x9cm (coutures comprises) pour couper des rectangles de tissu de tailles identiques.

On plie en deux un rectangle de tissu, on pique sur les longueurs :

p1120966large.jpg
On retourne, on remplit de mousse :

p1120969large.jpg
On ferme au point glissé. Et voilà un ensemble varié de coussinets d’environ 7×7!

p1120977large.jpg
(oui je sais, les illustrations n’étaient pas nécessaires, c’est tellement simple ! mais j’aime tellement les beaux tutos bien illustrés que j’ai eu envie de faire pareil :D )

J’achèterai à l’occasion de nouveaux tissus pour compléter avec des textures différentes (plus rugueux, tissus bruyants…) et des motifs plus variés (tissu fleuri, par exemple).

J’ai fait deux coussins par tissu, déjà parce que 7, ça aurait fait un peu juste, mais également pour pouvoir par la suite les mettre par paire, par exemple. Et pourquoi pas, s’en servir avec Pomme dans quelques mois, comme nouveau jeu de reconnaissance tactile ? A voir.

Il ne me reste plus qu’à trouver une jolie panière pour les mettre dedans, et à les faire patienter quelques mois!



Reconnaissance tactile – épisode 2
15 février, 2010, 19:00
Classé dans : 2-3 ans,Au jour le jour,Jouets,sensoriel : toucher

Ce matin, Pomme a sorti de l’armoire le sac en tissu du jeu de reconnaissance tactile. Lys faisait la sieste, Pomme était calme et attentive, c’était l’occasion idéale pour lui réexpliquer le jeu, d’autant qu’elle avait elle même choisi cette activité !

J’ai à nouveau pu constater l’efficacité du libre choix!
Pomme a bien compris, et nous avons joué un long moment!

Et au réveil de la sieste, à peine les yeux ouverts, elle me l’a demandé à nouveau. J’en ai profité pour sortir mon appareil photo :

http://www.dailymotion.com/video/xc8oq1


12

Titoine |
bonjour |
mazarine80 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal de bord de Paul-...
| Céline, organisation de mar...
| marieetolivier