Bienvenue sur mon blog

Quelques nouvelles
15 juin, 2011, 14:00
Classé dans : 18-24 mois,3-5 ans,Mes enfants

oulala…  que le temps passe vite! 2 mois sans un billet, déjà!
Le temps me manque pour bloguer, et pourtant très souvent, dans la vie de tous les jours, je me dis « ah tiens, je vais parler de ça sur le blog » ; je prends parfois des photos spécialement pour illustrer des articles que je n’écris jamais…
Ca me reviendra, soyez en sur(e)s!

Voilà pour l’heure quelques nouvelles de Lys et Pomme!

p1020548.jpg
Lys a 18 mois et demi.
Elle dort mieux la nuit. Et j’espère que l’arrivée de ses dernières canines signe la fin définitive des nuits hâchées!
J’ai eu du mal à la sevrer mais je pense que ça y est, l’allaitement est terminé! Une page est tournée, non sans un petit pincement au coeur. Une autre s’ouvrira dans 2 mois et demi…

Depuis deux mois, Lys est entrée dans une nouvelle ère : celle du langage oral.
J’étais un peu étonnée de son absence de communication orale.
Bébé, elle gazouillait très peu, ne répondait pas aux sollicitations vocales.  Il y eu ensuite très peu de babillages, quelques syllabes par ci par là.
Lorsque je la portais dans le dos et que je lui demandais si tout allait bien, je n’avais pas de réponse, ce qui parfois m’inquiétait!
Pomme était entrée très tôt dans une langage qui lui appartenait, jouant sur les intonations, ayant de longues conversations au téléphone qu’on aurait pu imaginer être dans une langue étrangère.
Vers 10,5-11 mois, Lys a commencé à dire quelques mots isolés. 2 ou 3 par ci par là, qui disparaissaient très vite, me faisant penser que peut être, j’avais trop d’imagination…
Et d’un coup, à 16 mois et demi, elle a commencé à parler.
Tout ce qu’elle semblait avoir emmagasiné durant quelques mois s’est mis à sortir d’un coup !
Pour Pomme, j’avais, mois par mois, listé les quelques mots que j’entendais. 3, puis 7-8, puis 20, puis 50, c’était progressif.
Fin avril, j’ai donc voulu noter les mots que Lys disait. Je me suis arrêtée à 100, et il en manquait encore!
La liste contenait des noms mais également des verbes, adjectifs et adverbes…
J’ai eu l’impression d’avoir raté une étape, d’être passée du jour au lendemain d’un bébé muet à un enfant qui s’exprimait!
Ce jour là, par exemple, j’ai voulu voir si elle distinguait verbalement cuillère et fourchette. Je vidais le lave-vaisselle et j’avais deux cuillères à la main, je lui montre en lui disant « c’est quoi? ». Observation et silence. Regard d’une cuillère puis de l’autre.
Et réponse inattendue : « Même! ».
D’accord.
Dans le même temps, elle a commencé à demander « Quoi? » en pointant des images. « Qui? » en regardant des photos.
Et dans la foulée, s’est mise à assembler : « chaise papa », « boule ti (=la boule est partie) ».
A presque 19 mois, elle fait des petites phrases de 2 ou 3 mots et tout ce qui sort de sa bouche a une signification. Même si bien souvent il nous faut la décrypter!

Deux enfants donc, élevées dans le même environnement, avec des principes équivalents, et des développements très différents.
Et ce dans tous les domaines! Je me rends compte aujourd’hui que Pomme faisait preuve d’une capacité de concentration exceptionnelle au même âge, pouvant rester longtemps sur une même activité.
Par exemple, elle pouvait fait un jeu de loto avec 24 ou 36 images jusqu’au bout. Lys a bien compris le principe mais cela ne l’intéresse pas. Elle mets 4-5 images et passe à autre chose.
En ce moment, elle joue beaucoup à la poupée, imite énormément sa soeur, cherche beaucoup à faire toute seule (et me semble très autonome pour son âge!), exprime très bien sa volonté ou son mécontentement. Depuis queluqes temps, la poussette (qui avait pris le relais du portage pour cause de grossesse) prend la poussière. Lys est capable de marcher pendant des heures, et c’est nettement plus facile de se déplacer en bus avec deux enfants qui marchent ! On tâche juste de prévoir le temps nécessaire car ses petites jambes ont un rythme très tranquille!
Côté activités, elle aime les livres et les histoires, enfile des perles (comme Emy, décidément, ces deux là se ressemblent beaucoup!), apprécie la pâte à modeler, aime dessiner.

Pomme a 3 ans 1/4.
Et ça compte, ce 1/4 ! Car en 3 mois, que de progrès!
Pomme s’ouvre au monde ! Et de la part d’une petite fille si anxieuse, c’est une très grande avancée!
A deux mois, notre fille ne supportait pas d’être dans les bras de quelqu’un d’autre que son père ou moi.
Les rares tentatives pour la faire garder avaient été une catastrophe.
Et de toutes parts, les critiques et remarques : c’était forcément de ma faute puisque je refusais de forcer. Il FALLAIT que je la mette en collectivité, ou au moins que je la laisse à d’autres, que je casse ce côté trop fusionnel. Il était primordial qu’elle vive des expériences à elle, loin de moi. Mon attitude l’inhibait. C’est bien connu, c’est toujours la faute de la mère.
Je ne passais pas 24h sur 24 avec elle, son père prenant souvent le relais, mais mon intuition savait que non, je ne devais pas forcer. La partie n’est pas gagnée, mais ces derniers mois, Pomme va d’elle même vers les autres, commence à jouer avec d’autres enfants, à suivre un groupe, à créer des liens. Nous n’en sommes pas encore à une vie autonome, loin du cocon familial, mais désormais, je sens que j’ai bien fait de simplement attendre qu’elle soit prête.
Lorsque l’autre jour, Pomme m’a réclamé l’école, j’étais partagée entre la joie de voir son désir d’ouverture aux autres s’exprimer et le refus d’accéder à sa demande, tant notre projet d’IEF me tient à coeur. Au bout de plusieurs jours de questionnements et de doutes, j’ai pris la décision de ne pas l’inscrire à l’école. Sa vision de l’école est erronée ; elle y voit un toboggan et les amis qu’elle sait scolarisé. Pour le toboggan, je ne sais pas, mais les enfants de son entourage qui fréquentent l’école ne sont pas sur le même secteur.
Elle y voit du travail dont elle raffole, mais je doute que ce qu’on pourrait lui proposer soit à la hauteur de ses attentes (elle veut apprendre à lire…).
Et je pense surtout, qu’elle souhaite avoir des copines avec qui elle pourrait jouer régulièrement. Je vais donc tâcher de lui proposer plus régulièrement des activités avec des enfants de son âge.

S’il y a des progrès d’un côté, il y aune régression de l’autre.
Et j’ai du mal à savoir d’où cela vient et quelle attitude adopter. Pomme a de très grandes périodes « bébé ».
Par exemple, elle faisait des puzzles impressionnants (60 pièces) avec grand plaisir. Depuis quelques semaines, elle s’est mise à refaire des puzzles d’encastrements et me demande de l’aide pour faire des puzzles de 15 pièces dans un cadre.
L’une de ses activités en ce moment : se rouler sur le tapis avec un anneau de dentition dans la bouche. Elle joue au bébé, et le dit.
Elle imite également le langage de sa soeur, parlant avec des syllabes de fin de mots, qui s’ils représentent un enchantement dans la bouche de Lys sont … surprenants dans celle de Pomme, autrefois si pipelette!
Il y a des périodes de comportement bébé voulu, joué comme une comédie, et des choses plus surprenantes, comme la partie de mémory de ce matin où elle semblait ne plus être capable de suivre les règles, retournant 3 images ou ramassant des non paires alors qu’elle maitrisait bien ce jeu il y a plus d’un an!
Je perçois dans son attitude une demande d’attention plus grande, un besoin de présence plus importante, et c’est vrai que j’ai été un peu prise ces temps ci. Mais malgré mes efforts, je ne vois pour le moment pas d’amélioration, et son attitude m’agace parfois… Ma patience est mise à rude épreuve! :)


Titoine |
bonjour |
mazarine80 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal de bord de Paul-...
| Céline, organisation de mar...
| marieetolivier