Bienvenue sur mon blog
  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

Vie pratique ou Vie quotidienne
30 octobre, 2009, 15:00
Classé dans : Montessori,Vie quotidienne

Maria Montessori, dans sa méthode, propose beaucoup d’activités de vie pratique : cirer des chaussures, nettoyer un petit miroir (après l’avoir préalablement sali), ramasser avec le balai des papiers volontairement mis au sol, fermer et ouvrir des cadres d’habillage (lacet, boutons, fermetures, etc.)
Ces activités me semblaient intéressantes dans la forme, mais je me demandais pourquoi les dissocier de la vie quotidienne.
Quel intérêt à passer le balai pour ramasser des papier artificiellement mis au sol alors qu’on peut le faire dans la cuisine avec de vraies miettes?
J’ai d’abord pensé qu’à son époque, Maria Montessori travaillait dans une classe alors que j’adapte (en toute petite partie) ses idées à notre vie à la maison. J’ai un peu remis en question dans notre quotidien l’intérêt de ce que je voyais comme un entrainement, privilégiant l’intégration des activités dans le quotidien.
Et finalement, ma pratique avec Pomme m’a apporté quelques éléments de réponse!
Peut être que les personnes formées à Montessori trouveront mon intervention complètement à côté de la plaque et seront à même de m’apporter un éclairage nouveau sur la question.

Quelles différences donc, entre

ça :

p1090091.jpg

et ça :

p1090948small.jpg

A première vue, l’objectif final est le tri des couverts, dans un cas « pour du beurre », dans l’autre avec l’option « utile »!
On aurait donc tendance à penser que la deuxième est à privilégier…

Ma courte expérience dans le domaine me fait finalement réaliser l’importance du premier type d’activité, et ce pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, l’enfant, confortablement installé, sera bien plus absorbé, concentré, sur l’activité. En situation réelle, les stimuli extérieurs sont nombreux et l’enfant (enfin au moins Pomme) sera beaucoup moins rapide, beaucoup moins à la tâche.
Dans l’exemple ci-dessus, Pomme me parlait en triant les couverts dans la cuisine, et se tournait sur sa chaise. Elle a voulu descendre avant d’avoir terminé (et nous avons fini ensemble pour accélérer les choses). L’un des principaux objectifs des activités de Maria Montessori est le développement de la concentration. Et non la réalisation de la tâche en elle-même.
C’est d’ailleurs l’une des raisons de la grande sobriété du matériel de Maria Montessori : pas de motifs colorés, pas d’activités présentant trop de tâches en même temps.
Voici par exemple quelques cadres d’habillage (image provenant du site de OPPA) :

cadresdhabillage20.jpg

qu’il vaut mieux sans doute préférer à ce type de poupée, très attrayante au premier abord mais permettant beaucoup moins la réalisation des activités d’habillage (difficile à manier, plusieurs niveau de difficulté risquant de mettre l’enfant en échec, etc.)

gu1012834.jpg
L’autre grande différence, c’est justement le côté utile et ce qui en résulte : le statut de l’erreur!Lorsque l’enfant réalise une tâche « d’entrainement »,  il n’a aucune pression. S’il réussit rapidement, il est content de lui. Si c’est plus difficile, il persevère. Et quand il finit par y arriver, il est fréquent de le voir s’entrainer, répéter la tâche. Il n’échoue pas puisqu’il va à son rythme. Et les erreurs sont auto-correctives dans le sens où il s’en rend compte lui même et qu’il peut rectifier le tir. L’erreur permet de progresser.Lorsque la tâche est en situation, il y a une attente du parent. L’enfant qui doit fermer la fermeture éclair de son blouson avant de partir n’a pas le même temps devant lui pour le faire tranquillement, observer et analyser les différentes séquences de la tâche, n’a pas la possibilité de défaire et refaire plusieurs fois l’action : il faut partir!Et même quand j’essaye de ne pas avoir d’attentes auprès de Pomme, il est quand même tentant de lui filer un coup de main pour aller plus vite! Que c’est long d’attendre qu’elle ait étendu quelques chaussettes pour aller ranger la panière alors que j’ai eu le temps d’étendre tout le reste de la lessive!

Cependant, il n’est pas question d’empêcher Pomme de participer à la vie quotidienne et de la cantonner à un « entrainement »! Il est indispensable qu’elle apprenne à m’aider spontanément, qu’elle remplisse sa part des choses, et ce même à 20 mois! D’autant plus qu’elle y prend plaisir, ce qui ne sera pas forcément le cas à l’adolescence!
Les activités de vie quotidienne et de vie pratique sont en fait complémentaires et distinctes, malgré leurs ressemblances!




Pomme, 20 mois
23 octobre, 2009, 12:24
Classé dans : Au jour le jour,Mes enfants

Pomme a eu 20 mois dimanche dernier. 20 mois de bonheur, de sourires, de joies, de nuits hachées!

C’est une petite fille agréable à vivre malgré un sacré caractère!
20 mois, c’est l’occasion pour moi de faire le point sur son développement et de garder une trace, pour plus tard, de son développement.

Alors, où en est-elle?

Sur le plan moteur :
Marche acquise à 15 mois et demi, commence à courir, monte les escaliers en se tenant sur le côté, descend avec aide, escalade chaises, toboggan, etc.

Sur le plan de la motricité fine :
Mange seule (du moins en est capable, mais les repas dureraient bien longtemps si nous ne lui donnions pas un coup de pouce!), boit seule au verre et au bol, tourne dans un plat, verse, essuie, dessine des lignes verticales et des ronds (ou plutôt des spirales, les ronds ne sont pas fermés). Depuis quelques temps, fait systématiquement un petit gribouillis dans des angles en disant « Pauli », comme si elle signait ses oeuvres (car j’écrivais son prénom et la date de temps en temps dans l’angle).

p1090908small.jpg

Sur le plan du langage :
-Possède un vocabulaire impressionnant en nombre de mots. Et tous les jours, il y en a des nouveaux! Noms d’objets (en particuliers les aliments, vêtements, objets du quotidien), parties du corps (coude, genou, ongle menton inclus), héros de dessins animés, quelques verbes, quelques notions plus abtraites (compte jusqu’à 3 -et dénombre 2 objets-, lourd, grand, chaud, froid, monsieur, quelques noms de couleurs même si ça ne correspond pas forcément à ce qui est désigné, etc.), cris des animaux (qu’elle fait de mieux en mieux), quelques mots de politesse : pardon, merci, s’il te plait (plait), bonjour, aurevoir. La plupart des mots sont écorchés et seuls son père et moi sommes capables d’en comprendre l’exacte signification! -Commence à associer des mots, des concepts pour faire des petites phrases : Ya papa, Ya maman, Awa Bosieu (aurevoir monsieur), papa ture rava (papa a été en voiture au travail, Boum chai (la chaise est tombée), etc. -Se chante des chansons qu’on commence à reconnaitre, lit des livres à ses poupées dont on entend les mots exacts.Un régal que ces prémices de communication!

Activités :
Puzzles : les vrais, pas les encastrements en bois! Maitrise rapidement les puzzles de quelques pièces (jusqu’à 8-10).
Poupée : repas, couche, bain, calin, bisous, dodo, livres, promenades en poussette, leur fait faire des activités. Pomme s’entraine pour une échéance qui approche à grand pas.
Fait des colliers de grosses perles.
Fait parler et évoluer ses animaux playmobils.
Aime beaucoup les livres dont elle réclame la lecture ou qu’elle raconte à ses poupées.
Aime regarder les photos, se nomme, nomme quelques autres personnes (Papa, maman, Dadd, etc.)
Aime la musique, l’allume, l’éteint.
Mime les comptines.

Vie quotidienne :
Participe à la vie de la maison, aux courses.
Aime pousser un petit chariot, y mettre les articles, le vider sur le tapis de la caisse, etc.
Maitrise les différentes étapes du linge (remplissage de la machine, mise en route, etc.), du lave vaisselle.
Est très facile à amener à l’extérieur même si elle n’aime pas du tout les rdv chez le médecin. La plupart du temps, on me complimente sur le fait qu’elle est très sage. Elle a même reçu un ballon en récompense à la pharmacie et une pièce de 2 euros de la part de petites mamies au supermarché.

Divers :
Fait ses nuits en théorie mais se réveille encore de nombreuses fois.
Une petite sieste dans la journée (moins de 2h) lui suffit largement.
Accès de colère lorsqu’elle n’arrive pas à se faire comprendre.



Ouvrir et fermer des bocaux
21 octobre, 2009, 13:37
Classé dans : 2-3 ans,Motricite fine

Une petite idée toute bête et qui ne demande pas beaucoup de matériel :
ouvrir et fermer des bocaux.

Avec des bocaux vides de tailles différentes (assez faciles à ouvrir, à condition qu’ils ne soient pas vissés à bloc ;) )

p1090885small.jpg

Avec leNescafé (plus long à ouvrir) ; et joie supplémentaire, ça sent bon!

p1090900small.jpgp1090901small.jpg

HS : Quand je regarde le blog et surtout les photos, je remarque que ma puce semble avoir un petit air trop sérieux, presque tristounet par moment. Elle qui sourit et rit si souvent, ça change. Je tiens cependant à rassurer les lecteurs, elle n’est pas malheureuse, elle est juste concentrée par ce qu’elle fait! Et quand je lui demande ce qu’elle veut faire, elle se précipite vers la table d’activité en disant « rava! » ce qui signifie « travail! »…



Avoir une pièce vide
15 octobre, 2009, 17:17
Classé dans : 18-24 mois,Motricite globale

ça peut aussi avoir des avantages!

Voici donc l’activité de la ligne, revue et corrigée!
Toujours autant de succès!

p1090814small.jpg



De chouettes gommettes
14 octobre, 2009, 15:12
Classé dans : 18-24 mois,Materiel,Motricite fine

Pour inaugurer la rubrique « Matériel », voici un petit coup de pub pour des gommettes que j’ai trouvé vraiment adaptées et que Pomme a pris plaisir à manipuler!

Faciles à manier grâce à leur grande taille, idéale pour les petites mains, faciles à décoller et à coller, nous avons passé un bon moment!

93000.jpg

1ère partie : j’ai laissé Pomme avec une planche de gommettes découvrir le matériel et les coller à sa guise sur une feuille.

p1090762small.jpg

2ème partie : Elle a pu décorer avec des feutres

p1090765small.jpg

3ème partie : J’ai dessiné des formes de couleurs correspondant à une planche et lui ai demandé de coller les gommettes au bon endroit. A ma grande surprise, ça ne lui a posé aucune difficulté!

p1090770small.jpg



Premier silence
13 octobre, 2009, 18:40
Classé dans : Au jour le jour

Chers lecteurs,

Veuillez m’excuser pour cette semaine de silence ; d’autant plus que cela se reproduira probablement dans les semaines à venir, mais pour toute autre chose…
La raison de cette première absence? l’état de notre appartement…

Jugez en par vous même !

Voici le salon :

p1090779small.jpg

La salle de jeux/ d’activités :

p1090780small.jpg

La chambre de Pomme:

p1090783small.jpg

Difficile dans l’espace restant de s’organiser convenablement, de faire de vraies activités, de prendre le temps d’en faire des photos (tout en essayant de ne pas photographier le bazar regroupé en arrière plan), etc.

Le week end prochain, les plafonds seront terminés et tout devrait rentrer dans l’ordre. Il sera alors grand temps de commencer à préparer activement l’arrivée imminente de bébé! J’espère que cette nouvelle occupation n’affectera pas trop mon assiduité au blog, du moins jusqu’à sa naissance!

 



Suivre la ligne
8 octobre, 2009, 9:39
Classé dans : 18-24 mois,Motricite globale,sensoriel : voir

Encore une activité d’inspiration montessorienne, et encore une adaptation loin de ce que pourrait tolérer les puristes de cette formidable pédagogie…

Matériel : du scotch qui s’enlève facilement et qui ne tâche pas le sol!

Avec le scotch, dessiner une ligne au sol, ou selon l’âge de l’enfant, des courbes, des angles, bref, quelque chose qu’il est capable de suivre en fonction de ses capacités motrices.

Pour Pomme, nous avons donc dessiné une belle ligne droite à travers l’entrée. Je lui ai montré ce que j’attendais d’elle : qu’elle marche dessus, un peu comme sur un fil, doucement…

p1090747small.jpg

Bilan : le pied droit était bien sur le scotch, mais le gauche n’a pas du être en contact une seule fois.
J’aurais peut-être du mettre deux lignes parallèles et lui demander de marcher entre les deux? ou prendre du scotch plus épais? ou encore attendre quelques mois?
Mais la miss s’est beaucoup amusée, en préférant courrir le long de la ligne plutôt que de marcher ; elle a fait de nombreux aller-retours. Une vrai moment de bonheur, et c’est vraiment le principal!
A refaire, donc, et sans modération, même si la consigne initiale avait grand besoin d’être adaptée ;)

p1090754small.jpg



Plateaux
6 octobre, 2009, 13:36
Classé dans : Montessori,Motricite globale,Vie quotidienne

Dans la pédagogie Montessori, les activités sont proposées sur des plateaux qui sont en libre service sur des étagères.
L’enfant est libre de choisir son activité (à condition que celle ci lui ait été présentée par l’éducateur et que donc il sache comment utiliser le matériel) ; il va chercher le plateau, s’installe (à table ou sur un tapis), réalise l’activité puis range le matériel sur le plateau et le plateau sur l’étagère.

Pomme est trop jeune pour une telle présentation du matériel en libre choix. Je me contente pour le moment de lui proposer des activités en fonction de ses gouts et de ses aptitudes, et je pose moi même le matériel sur la table. Nous verrons plus tard pour la présentation de l’espace de travail. Il me semble d’ailleurs que c’est vers 3 ans seulement que le matériel est ainsi présenté sur les plateaux.

En attendant, j’aime beaucoup l’idée de la faire se déplacer avec des objets dans les mains. Lorsqu’on vide le lave-vaisselle, elle range les saladiers, par exemple, au risque qu’elle les casse, ce qui n’arrive jamais, tant elle les manipule avec précautions!
Manier un plateau et son contenu est bien plus difficile. Quelle concentration sur le trajet de la cuisine au salon! Et quelle fierté au moment de le poser sur la table!
C’est désormais notre rituel au gouter mais il faudrait que je lui trouve un plateau à sa taille!

p1090718small.jpg

p1090720small.jpg



Mais où trouves-tu tout ça?
4 octobre, 2009, 18:28
Classé dans : Jouets,Materiel

Une amie me demandait où je trouvais tel ou tel matériel et se demandait quel était mon budget pour toutes ces activités.

Certes, le quotidien de Pomme nécessite du matériel.
Soit mes idées m’imposent une dépense (comme ce fut le cas pour les pichets), soit une dépense fait jaillir une idée. Et pour le moment, c’est plus dans ce sens là que ça marche d’ailleurs!

Pour le moment, 4 sources :
-les « chutes » et objets du quotidien (bouchons de bouteilles de lait, tubes de médicaments, pinces à linge ou vieux boutons, tout peut servir!)
-Le fait maison, et avec internet, une bonne imprimante, une plastifieuse et un bout de Velcro, on fait des choses solides et présentables! Et plus tard, j’espère pouvoir compter sur mon bricoleur de mari!
-l’occasion (ebay, leboncoin, et surtout les vide-greniers)
-le neuf

Des 4, ma préférée est sans nul doute l’occasion, surtout en vide-grenier! C’est devenu l’un de mes passe-temps favoris et en ce mois d’octobre, je suis presque triste de voir arriver la fin de la saison…
Livres, vêtements et chaussures, puzzles, jouets divers ; presque tout ce que j’achète pour ma puce vient de là!
Et on trouve des choses absolument introuvables ailleurs, des objets originaux, bien pensés et inspirants!
Voici par exemple des extraits de mes trouvailles d’hier :

p1090721small.jpg

Un petit plateau puzzle, en bois, et probablement de fabrication artisanale. Pomme l’a très vite adopté!

p1090724small.jpg

On aperçoit ici ma fille portant une robe à 1 euro, donnant à manger à sa poupée préférée (à 2 euros, robe comprise), elle même assise sur une trouvaille d’il y a 2 semaines : un joli petit fauteuil en mousse (à1 euro)!

p1090726small.jpg

Une ardoise comme je les aime pour 50c d’euros!

Ou encore puzzles divers (en prévision de l’hiver qui arrive!), quilles d’animaux en tissu (en cours de séchage), livres variés, poupon corolle (mais celui là est pour le bébé!), ardoise magique, etc. Des heures d’activités et des jeux en perspective!

Et à ce prix là, pourquoi se ruiner en achetant du neuf?
Eh bien tout simplement parce qu’on ne trouve pas TOUT en vide-grenier ; en fait, on ne trouve que ce qu’on ne cherche pas vraiment… Alors la petite cuisine d’IKEA qui vient de sortir et qui me fait fondre (surtout parce qu’elle ressemble à une vraie cuisine et non à un jouet), ou le kit de patisserie du même fournisseur, nécessiteront probablement qu’on casse un peu la tirelire pour Noël prochain.
Et dans les années à venir, il est certain que nous ferons vivre un peu ce site


Titoine |
bonjour |
mazarine80 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal de bord de Paul-...
| Céline, organisation de mar...
| marieetolivier